dimanche 31 janvier 2016

Moment lumineux


Ai-je vraiment besoin de rajouter cent mots à ce pur moment de grâce, monsieur Queneau ?
Vais-je céder et vous faire plaisir en décrivant le sentiment de profonde joie que j’éprouvai ce soir à admirer cette lumière extraordinaire ?
Le ciel était mauve à l’horizon. Un de ces violets profonds dont seuls les crépuscules orageux savent se parer, quand les rayons du jour n’en paraissent que plus intenses. Comme si le soleil se frayait une allée de roi parmi les nuages.
Je n’ai rien pu faire d’autre que de m’arrêter et d’essayer de fixer cet instant d’éternité.


272/366



21 commentaires:

  1. Oui, il y a des moments comme ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des moments de silence où la vie se remet à couler comme du plomb changé en or.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. La tache lumineuse sur la façade de la maison, tu la vois ? C'est Dieu qui prend une photo au flash ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je pense que Dieu ne connait même pas instagram...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Je la reconnais, c'est la maison où se cachait Ben Laden ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, il y est toujours...on croit qu'il est mort mais c'est un fake
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Comme c'est beau,il y'a toujours un rayon de lumière pour dissiper les ténèbres et nous donner espoir que la vie ne peut être que lumière quand on sait l'observer. Et toi la Céleste, aucun bout de lumière ne t'échappe qui, en plus tu nous en répands ses bienfaits.
    Merci notre rayon de soleil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel bonheur d'être un rayon de soleil...
      Merci pour ce très beau compliment, Bizak
      Bises lumineuses
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. C'est comme les sapins de Noël en plastique, les haies en parpaings m'ont toujours étonné...
    Autrement, c'est une belle luminosité que tu as saisie. D'un autre côté, cette maison avait-elle le choix de ne pas s'illuminer en te voyant... Si toutes fois l'âme des maisons est aussi réceptive que celles des humains...
    Je dis ça pour ceux qui n'ont pas encore fait cette expérience: Il fait toujours soleil en compagnie de Céleste :-)
    Baci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhôô ! mais tu veux vraiment me faire passer par toutes les couleurs de l'arc en ciel ?
      Ce n'est pas ma maison, mais chez moi aussi, hélas, le mur d'enceinte n'est pas végétal...
      Ce serait que de moi...je vivrais en milieu ouvert. Mais tu connais le problème, je crois.
      Molto baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. magnifique ! Je crois que nous avons tous au fond de nous, un petit côté chien d'arrêt. :D Un bruit, une lumière, un sourire... paf ! Patte en l'air, oreilles dressées, truffe gourmande et...doigt sur l'appareil photo. Une chose que ne ne peuvent pas faire nos amis à 4 pattes, encore heureux, ils se ficheraient de nous ! Tiens, ta lumière me fait penser à ce matin, juste après avoir lu ton commentaire. Dans ma cuisine, toute seule devant ordi et mots
    croisés (j'attendais que le pansement gastrique soit bien en place pour déjeuner) je me suis attardée et rafraîchi la mémoire devant une page qui parlait des couleurs et de la symbolique attachée à celles citées par Rimbaud. J'ai bien fait de me lever de bonne heure. :D http://www.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/TAJIMA_Yoshihito_2014_position_de_these.pdf
    Comme je vais tout oublier bientôt ou mélanger les infos, j'y reviendrai ! :D Bisous
    Je ne reçois pas les notifications de tes billets, je ne sais pas comment faire ! Peut-être cliquer sur "m'informer" à droite ? je clique, je verrai bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très intéressante la position de thèse : on aimerait bien lire le développement, du coup...
      Je suis de ceux qui mettent les couleurs en correspondances et pour moi, certains mots sont écrits en couleur.
      Pour ce qui est de la notification, elle ne me semblait pas nécessaire, sur un blog où un billet par jour tombe avec une régularité d'horloge...Personnellement je me rends tous les jours sur ton blog, certaine d'y trouver ton billet du jour.
      Bisous ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. La photo et la lumiere sont tout simplement merveilleuses!
    Et le texte va si bien avec!
    Un Tres beau reel!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce rayon de soleil a résonné en moi de façon très symbolique.
      Comme une invitation à voir le positif après l'orage...
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. J'adore aussi ces films d'or orangé qui se posent sur des façades et qui, merveille des merveilles, ont un ciel bien noir et caracolant dans le fond...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours trouvé ça magique...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Des moments lumineux tels que celui-ci nous donnent le sourire, n'est-ce pas, Célestine ? Ce sont des moments de grâce.
    Bonne soirée à toi. Gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon émotion est intacte depuis toujours : je ne m'en lasse pas !
      Bisous chère Françoise
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. je vais te redire ce que les autres ont dit:
    cette photo est superbe... le soleil qui lèche ce mur... magique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais tu le dis avec tes mots à toi, et c'est cela qui est magique.
      J'essayais de montrer à mes élèves la richesse de notre langue, et comment le même événement peut être écrit de milliers de façons différentes...
      Merci Coum
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. parle-leur de Queneau et de cet exercice de style : raconter la même histoire 99 fois mais de façon chaque fois différente. :D Voilà une chose qui serait marrante (et difficile à faire) ! Pour les petits, 99 ça fait beaucoup. Je me régale avec Clément (7 1/2) bilingue (Occitan depuis la maternelle et Cours de français depuis cette année) Il nous a plagié sans le savoir bien entendu, monsieur Jourdain, un dimanche.
      -mamie, à partir de lundi j'aurai un professeur de français et j'apprendrai le français ! Moment d'hésitation, perplexité... "enfin, là, je te parle en français !" :D je l'adore ! Hier soir, lecture occitane et nous avons planché avec exemples à l'appui sur le mot "consistance". on a tâté le morceau de pain, le verre, la gomme pour mieux apprécier les différences. Ah, il y a des mots compliqués ! ;) bonne journée. Je retrouve Charlotte cet après-midi, ma petite élève très spéciale. Il me tarde

      Supprimer