mercredi 20 janvier 2016

Sans pitié

La pitié est un drôle de mot qui ne rend pas toujours le même son.  Ayant grandi bercée par les aphorismes de ma grand-mère, qui disait entre autres « il vaut mieux faire envie que pitié » j’ai très tôt considéré que ce mot devait revêtir un piètre sens un peu … disons un peu honteux.
Dans les romans de ma jeunesse,  le héros refusait toujours la pitié. Une sorte de sursaut d’orgueil le poussait systématiquement à répondre : « je n’ai que faire de votre pitié ! ».

Au final, pourtant, la pitié est un sentiment noble.
Qui pourrait rêver d'un monde sans pitié ?

Afficher l'image d'origine
261/366

27 commentaires:

  1. Tu fais vraiment pitié avec tes histoires de grand-mères ! d:-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas la pitié qui t'étouffe ! aurait-elle répondu. ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Je lui préfère l'empathie ou à défaut la compassion parce s'entendre dire que l'on fait pitié (hors du con texte humoristique, bien sûr...) aurait une certaine tendance à me mettre en rogne...
    Ti bacio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi tu te serais bien entendu avec feu ma grand-mère, une sainte mamma italienne qui n'avait pas sa langue dans sa poche
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Tu as une dent contre les requins pour les associer à l'idée de "sans pitié" ? Feindrais-tu d'oublier que si ces pauvres squales sont accusés des pires turpitudes, en réalité la plupart sont inoffensifs pour l'homme ? Ah la la, tu es vraiment sans pitié ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ciel, tu as raison...Mais dans ma grande naïveté, je stigmatisais surtout les requins de la Phynance...
      j'aurais pu mettre cette cette photo-ci...
      Bisous nocturnes

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Là..... alors LA, tu es sans pitié à nous infliger ça...
      Si tu recommences un truc pareil, j'appelle la garde.
      Baci

      Supprimer
    3. Elle a bien une tête de requine, hein ?
      même mon vrai requin a l'air plus sympa...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. On fait comment pour bosser avec une tête pareille en face de soi?
      Je suis sûr qu'il l'a prise comme Sinistre pour emmerder Fillon...
      Tu me diras qu'avec son Italienne toute couturée il n'est pas forcément mieux loti, mais sa vois est mieux supportable.

      Ti bacio Cara

      Supprimer
  4. Je sais que mon commentaire n'est pas classé X, mais tout de même, quand il faut, il faut. Allez Hop le X en position!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour être classé X, il faudrait que la dame soit un peu plus seXy...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Purée, ça tient des grands chantiers de la raie publique une initiative pareille...

      Supprimer
  5. "La pitié dangereuse" de Stefan Zweig fut un coup de coeur ravageur (vers 16 ans) ;-)
    bisessss Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai jamais lu, mais je crois que je vais réparer cet oubli...
      J'aime beaucoup l'écriture de Zweig
      Belle journée Val
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. ce qui est certain, c'est qu'il ne fait pas pitié ce billet ;)
    Bises

    RépondreSupprimer
  7. "Pas de pitié pour les canards boîteux" ! Voilà une expression tombée en désuétude, c'est bien dommage ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pauvres canards boiteux...
      Ça me fait penser à ce pauvre Copé, si émouvant dans son numéro d'enfant de coeur...
      Un grand incompris...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ben tiens! L'autre Dupont ne voulait pas rester en carafe, il a aussi pondu sa crotte littéraire en forme de dégulando de mea culpa, allant même jusqu'à regretter la seule fulgurance de son esprit qui avait provoqué un constat unanime de son insanité en éructant "Casse-toi pôv'con."
      Molto baci.

      Supprimer
    3. C'est pas faux que c'est à vomir. J'ai eu un haut-le-coeur quand j'ai vu sa tronche...

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. L'un des synonymes de "pitié" est "compassion", donc la pitié ne peut pas être mauvaise. C'est le mot, peut-être, qui dérange, car il a été mal utilisé sans doute.
    J'ai lu moi aussi "La pitié dangereuse", une belle histoire un peu triste, triste même, tout court.
    Bel après-midi, Célestine. Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut vraiment que je lise ce livre...
      Demain, je vais le chercher à la bibli.
      Belle soirée ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Ma grand-mère disait pareil...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est un peu cousines, alors...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. "je n'ai que faire de votre pitié" ! le héros s'enroule dans sa cape et cravachant son étalon noir, repart au galop !
    Merdum... je m'y croyais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carrément ! J'ai lu Delly quand j'étais jeune...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer