vendredi 4 mars 2016

Oreilles

Avec mes oreilles hypersensibles, si vous saviez…je vis chaque jour des aventures étonnantes, parfois percutantes, très souvent pénibles. Mais je vis ! …intensément, les sons qui m’arrivent, qui me caressent, me perforent, me traversent et parfois m’explosent la tête…Et de temps en temps, c’est magique.
Je suis comme Zazie dans The Voice, je suis assise dans un fauteuil, je ne vois pas le chanteur, mais je perçois son émotion qui vibre dans la moindre particule de son qui flotte dans la lumière. L’air tremble. Je ressens jusqu’aux battements de son cœur.
Les oiseaux me chuchotent à l’oreille, j’entends pousser les fleurs.

C’est une grande chance.
Afficher l'image d'origine

305/366

39 commentaires:

  1. Quelles expériences fabuleuses tu vis, si seulement elles ne deviennent pas pénibles quand ce sont des sons insupportables. D'ailleurs même pour nos oreilles pas trop sensibles, c'est déjà pénibles, certains sons. C'est sublime d'entendre un oiseau chuchoter à l'oreille ou entendre pousser des fleurs, même s'il y'a l'autre côté pénible.L'essentiel je pense, tu le gères bien, tu l'admets et c'est ce qui compte en fait.Bisou chuchotant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va peut être t’intéresser ce site de Laura Marie:http://lauramarietv.com/comment-vivre-dans-ce-monde-lorsque-lon-est-hypersensible/

      Supprimer
    2. J'ai lu cet article avec un grand intérêt.
      Je me reconnais tellement dans cette description...Il n'y a pas un seul point qui ne me corresponde pas, c'en est hallucinant...
      Je le mets en lieu sûr avec celui-là, est-ce que tu t'en souviens ?

      Merci beaucoup Bizak.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Oui, je l'ai déjà parcouru, mais celui dont je viens de te joindre le lien de Laura, je viens de le relire, il est bien clair et très riche, surtout dans les recommandations fort importantes.
      Bonne nuit sereine et zen

      Supprimer
    4. Merci pour tout, Bizak
      belle nuit
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. Oh merci pour le lien avec ce site, je me suis tout à fait reconnue. Heureusement j'ai appris à maîtriser certaines choses (ne plus rougir pour un oui pour un non, par contre je blêmis facilement, c'est moins gênant). J'ai appris à m'accepter comme je suis...

      Supprimer
    6. Oui, c'est important que l'on sache que ce n'est pas une maladie, mais un magnifique don de la vie...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    7. Tu trouveras ICI mon billet que tu n'avais pas commenté... mais peut-être l'avais -tu lu ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Tschlack !!! Et là, tu l'as entendu, le piège qui s'est rabattu sur ta jolie petite souris ? 'tain j'ai des surmulots qui viennent me bouffer mes petits canards et tu viens me provoquer ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'es un vrai sauvage ! Aïe ! tu m'as fait mal, Johnny, Johnny ! ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Et Vian sur le nez ! (Lège rhume des coups...)

      Supprimer
    3. Je dirais même plus:
      Les courges du LEM ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. L'est con le Raymond, pourquoi seulement les oreilles?
    A faire pareillement du détail, il va te faire faire moult billets pour dévoiler toutes tes hypersensibilités.
    Alors passons directos à la principale, celle du coeur...
    Ti bacio Carissima

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celle là est encore plus hypertrophiée que les autres...
      buona notte fratellino
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. L'est pas con le Raymond, il commence par les oreilles, pour dire: ouvrez bien les oreilles et la suite viendra..

      Supprimer
    3. Je ne sais pas...je ne regarde jamais les sujets à l'avance...

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Je plussoie S-F j'ai eu chez moi une invasion de souris, mon voisin élevait des pigeons (saloperies de bestioles) et bien sûr il stockait des graines, les saloperies de rongeurs venaient nicher chez moi laine de verre oblige.
    Quelques coups de fusil sur les geonpis et le problème a été réglé ! Engueulade avec le voisin, mais plus de pigeons= plus de souris C.Q.F.D.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes des violents, en somme ?
      Et après on dira qu'on aime les animaux...ces pauvres petites bêtes qui demandaient qu'à vivre...Prédateurs, va ! ;-)
      Tsss...
      ¸¸.•*¨*• ☆
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. J'étais envahi ! plus j'en tuais de ces souris, plus il y en avait ! j'ai dû en bouziller une cinquantaine en un an ! tu n'imagines pas le fléau !
      En fait j'étais coincé entre deux éleveurs de pigeons ! L'horreur...

      Supprimer
    3. Tu as vraiment dézingué les pigeons au fusil ?
      mouarf !
      Tu es le voisin idéal hihi !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. A vouloir dézinguer tous les pigeons de France, il va nous dépeupler le pays l'Andiamo...

      Supprimer
    5. C'est vrai qu'il y en a beaucoup, des pigeons...
      Il y en a plein les supermarchés le samedi après midi !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Qu'est ce qu'il a Andiamo, il ne parle que de :envahir,tuer, bouziller, fléau, et à la fin il est coincé dans une souricière, c'est quand même trop pour une journée.

      Supprimer
    7. Pauvre Andiamounet...il vit à la campagne, c'est pour ça...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. C'est l’éclipse du soleil du 09 mars qui le met dans cet état. Il faut dire quand même, le soleil qui se voile la face c'est pas tous les jours que ça arrive.

      Supprimer
  5. J'ai activé les deux liens qui menaient aux deux articles, j'ai lu, vite fait, me suis reconnue dans certaines choses mais pas toutes malheureusement ! ;) Le côté artiste et hyper intellectuel ont dû être annulés par la fée Carabosse à ma naissance ! La vilaine ! :D Tu découvriras dans mon billet du jour (pensée parasite) que l'empathie que j'éprouve pour certaines personnes me gâche mes nuits ! J'ai du mal à les enlever de ma tête et pourtant, il le faudrait ! Je m'en porterais mieux. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, c'est vrai que je ne te ressens pas exactement hypersensible, Marie Jo...Il me semble que rien n'entame jamais ta bonne humeur !
      Je vais aller voir ton billet.
      Bisous ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Entendre les plantes pousser? Quel bonheur...ça me fait rêver!
    Bises

    RépondreSupprimer
  7. Dernièrement, une amie hyperesthésique qui s'extasiait devant l'explosion des chants des oiseaux en ce qui ressemble à un début de printemps fut étonnée de découvrir que mes oreilles ne les entendaient pas ! Et j'ai eu l'impression qu'il lui était bien difficile d'imaginer ce que pouvait être ma vie dans mon silence partiel. Enfin pas tant que ça, parce que mes farceuses d'oreilles sifflent à 6000 hertz, juste au niveau des chants d'oiseaux...
    Moi dont la tête entend de la musique en permanence, qui en vis comme de l'air que je respire, je ne puis plus accorder ma guitare à l'oreille et je sais que je n'entends que la moitié de la musique jouée...
    Ce fut un grand, grand moment de solitude...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et cette amie n'a pas compati à ta souffrance ? Il me semble qu'en apprenant cela, mon coeur se serait fissuré en tous petits morceaux sans qu'il n'en paraisse rien...Remarque c'est peut-être ce qui s'est passé pour ton amie ?
      Il est toujours si difficile de se mettre à la place des autres. Et nous vivons tous de grands moments de solitude indicible, même en la meilleure compagnie...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Peut-être... Je la crois très pudique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une grande qualité...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Il y a longtemps que je sais que j'entends mal, et il m'a fallu souvent mettre les points sur les "I" pour qu'on mes respecte dans cette gêne.
    Mais cette fois, pour la première fois je me suis dit: " Mais alors, j'entends PAS ? ! !" . . .
    :o(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sûre que ton amie serait effondrée de lire ça...car à mon avis, elle ne s'en est pas rendu compte.
      En tous cas, moi ça m'attriste beaucoup.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Un peu comme Jdissa, moi j'ai un sifflement continu dans les oreilles, qui ressemble un peu au chant du grillon. Cela a commencé il y tellement longtemps maintenant que je m'y suis habituée, je vis avec. De toute façon, je n'ai pas le choix. Par contre, j'entends bien les autres sons, il n'y a qu'avec les sons aigus que j'ai un problème. Ce pourrait donc être pire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je compatis vraiment...
      Et pour les hypersensibles, comme moi, tu crois que les acouphènes sont aussi multipliés par dix ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je ne sais pas, Célestine.

      Supprimer
    3. Je m'en doute...c'était un peu une question que je me posais à moi-même, en fait...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer