dimanche 6 mars 2016

Il faudrait réparer


En toute logique éco-responsable, il faudrait réparer un objet en panne. Me voilà donc partie à essayer de réparer mon sèche-cheveux. (Et ne me dites pas que ce serait plus éco-responsable de laisser sécher mes cheveux à l’air libre, je le sais, mais l’air libre, quand il est à dix degrés, c’est bon pour choper un rhume, et quand il est humide, ma tignasse part dans tous les sens, on dirait Pepe the Prawn)
Donc, je prends un tournevis, pensant ouvrir le capot de la bête pour voir ce qu'elle a dans le ventre. Mais... vous ne devinerez jamais ce qu'ils ont fait, ces troglodytes, ces papous des Carpathes, ces zapothèques interplanétaires ! Ils ont soudé les vis. Ô rage ! obsolescence !


307/366
​The 12 Worst Muppets Ever
Pepe the Prawn 

18 commentaires:

  1. Il y a des vicieux qui ont des vis qui ne peuvent qu'être serrées, la fente se présentant comme deux cales en V inversées pour serrer, le tournevis bute contre des arrêtes vives et pour desserrer,il n''y a pas de prise.
    Autres gentillesses:
    - les boulons avec des têtes à 5 pans au lieu de 6
    - les empreintes de tournevis triciformes (c'est comme les cruciformes, mais avec 3 arrêtes au lieu de 4)
    - les vis dont l'empreinte de serrage casse en fin de serrage.
    - etc. car le génie d'emmerder le monde n'a pas de limite.

    Reste une petite chance toute fois. Certaines vis ont un témoin de non-trifouillage sous forme d'une goutte de peinture. C'est un scellement de garantie qui n'empêche pas de démonter l'appareil.

    Dans les cas désespérés, ne pas oublier d'inscrire en tête de la liste des courses:
    "Vérifier la démontabilité des objets achetés."

    Ca n'a rien à voir, mais il me revient en tête une jolie histoire.
    Un prof de l'EPFL (prestigieuse école suisse d'ingénieurs) doit changer les piles de sa radio-portative. Il va au supermarché pour y acheter 2 piles. Les blisters sont tous conditionnés par 4. Il appelle le gérant pour râler que c'est une vente forcée, qu'il veut 2 piles et non 4 puisque les surnuméraires seront plates lorsqu'il devra refaire un changement.
    Un bon quart-d'heure plus tard, il repart triomphant avec ses 2 piles neuves. Lorsqu'il ouvre sa radio, il y a.... 4 piles dans le compartiment.
    Il est retourné dans un autre magasin acheter sans discuter un blister de 4 piles...
    Comme c'est lui-même qui l'avait raconté à la radio, ça prouve que le bonhomme a le sens de l'humour.
    Ti bacio par blisters de 4

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton anecdote me rappelle l'excellent billet de mon ami Walrus, que je te conseille si tu veux te bidonner.
      Pour les vis, je te confirme, elles étaient scellées au plastique, ce n'était pas la "goutte de peinture " de sécurité.
      Le génie d'emmerder le monde n'a pas de limite... c'est hélas vrai.
      baci e buona notte
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Joliment kafkaïen...
      Maissalor, les belges se mettraient à copier les fonctionnaires frouziens...
      Bon, une fois ça va, mais la SECU n'est pas un exemple à suivre...
      Baci et amitiés à Walrus

      Supprimer
    3. Ton anecdote, Blutch, me rappelle surtout le sketch de Desproges :

      https://www.youtube.com/watch?v=IVOactAGJuo

      L'aurais-tu pris en flagrant délire de pompage ou est-ce ta mémoire qui a besoin d'un petit coup de chargeur de pile ?

      Sinon, oui : l'obsolescence programmée se double par précaution de la non-réparabilité programmée. On n'est jamais trop prudent, les pauvres pourraient espacer leurs achats :-( Cette année, c'est un des projets de notre association Provensel. Des ateliers de fabrication ou réparation parallèle...

      Supprimer
    4. Je ne connaissais pas le sketch de Desproges et je n'imagine pas l'éminent prof en question pomper dans le répertoire à Pierrot...
      Je crois surtout que c'est le genre de choses qui peut arriver à n'importe qui refuse de se faire couillonner par de la vente forcée.

      Supprimer
    5. La petite histoire de Blutch m'a beaucoup amusé :-)

      Supprimer
  2. Cette histoire de vis scellée à mort, est une combine chinoise pour ne plus avoir à réparer ton engin en panne, mais pour faire gentiment un petit autre achat. Tu vas finir par te retrouver avec un tas de cadavres inutiles.

    RépondreSupprimer
  3. Ô bsolescence quand tu nous tiens ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Encore un truc qui nous est enlevé : le bricolage .... Tu n'as pas compris qu'il fallait consommer, même ce qu'on ne peut pas manger .... D'ailleurs à chaque fois ça nous reste sur l'estomac et on en rage .... Pensons à positiver en se disant que tout n'est pas perdu puisqu'il y a des endroits où on recycle et on répare le matériel qui ne sert plus et qu'il sera remis tout de même dans le circuit. Il fera d'autres heureux.

    RépondreSupprimer
  5. Elle avait oublié la Dame près d'Avignon
    elle avait oublié
    Mais il lui sera pardonné
    Que nous sommes dans une société de con... sommation. ];-D

    RépondreSupprimer
  6. ils sont malins, ces bougres-là ! Tu n'as qu'à voir le nombre d'appareils ménagers qui ne tombent en panne que lorsque la garantie est terminée ! Grr...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^C'est un complot, en fait !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Ils sont malins pour faire dépenser des sous...

    RépondreSupprimer
  8. Pathétique société de consommation où le gaspillage est roi.
    Tant pis pour mes cheveux, je n'utilise jamais de sèche-cheveux. Ils sont tellement fins qu'ils sèchent vite, c'est l'avantage hihihi, pas le temps de m’enrhumer ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi honnêtement je ressemble à Pepe the Prawn sans brushing...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. C'est sournois, en effet...
    Elle est marrante ta coiffure sans brushing :D :D :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi hi hi ! Oui, c'est à peine exagéré ! Chez moi, même les cheveux ne se laissent pas dompter facilement !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer