mercredi 30 mars 2016

Je pourrais écrire sur ma tête


Pourrai-je écrire sur ma tête...Oui, certainement. Je pourrais écrire sur mes pieds, sur mes dents, sur les murs, partout...J'ai tant de choses à écrire. J'ai une telle fièvre de faire sortir, d'extirper tous ces mots qui sont en moi, de les poser les uns à côté des autres et d'écouter le son qu'ils font...Aujourd'hui, j'ai relu les textes que j'ai publié depuis quelques semaines à l'atelier d'écriture:  c'est comme un club. On y entre un beau jour, on se creuse une petite place chaude parmi les habitués. C'est ainsi que mes amis de "Blogborygmes" m'ont accueillie, comme une reine. Et la Licorne chez "Filigrane".
En fait, à force d'écrire, c'est étrange, on devient ses propres mots, et à chaque phrase que l'on écrit  c'est comme si l'on se couchait sur le papier.


331/366

39 commentaires:

  1. Les mots sont comme le jus des buvards. Ils sortent après leur essorage, se contorsionnent pour faire dire leur délire, leur amour, leur ras le bol, mais surtout faire jaillir leur rêve pour qu'ils puissent un jour s'accomplir.
    Ce soir je vais dormir sagement en pensant aux mots que je vais extirper de ma boite crânienne, si mes rêves sont prêts à fuser;
    Bisous ma reine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, je vais y aller...Il est tard, même si l'on est passé à l'heure d'été...
      C'est beau, le jus des buvards. J'adore.
      Belle nuit
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Tchin-chin, pressons nos buvards! Belle nuit aussi

      Supprimer
    3. Ben tiens ! Y'a qu'à faire comme ça !

      ;oDD

      Supprimer
  2. Ecrire sur ma tête..... mais il est ravagé du citron le Raymond.... Je ne vais tout de même pas dénaturer une telle oeuvre d'art :-)

    Ecrire par contre, je ne dis pas non. Il m'arrive même de mettre, dans un commentaire, deux ou trois fois plus de mots que les 100 de ton billet.
    Je peux écrire sur presque tout sauf le sport et la téléréalité. Mais de préférence, j'écris sur un ordinateur.
    Mais sur la tête, il va pas le bocal à Monmond....
    Baci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui de temps en temps, Raymond pète une durite...
      Mais la consigne c'est la consigne...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. C'est le papier qui va être content ! ;oDD

    RépondreSupprimer
  4. Blogbo c'est un peu le radeau de la Méduse, Je m'y suis accroché il y a 9 ans ! Je pense qu'il n'est de bon travail qu'un travail d'équipe, dans mo boulot nous travaillions en équipe, et chacun apprenait de l'autre. Seul... Je ne suis rien ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais...moi, je ne connais pas Blogborygmes !
      Je viens d'aller y faire un tour et j'y ai retrouvé des "têtes" (enfin, non, des noms :-) connus : Croukougnouche, Epamin', Olivier de Vaux ...

      Tout ça m'a l'air bien sympathique...et motivant !

      Supprimer
    2. Il y a chez nous de biens étranges animaux, mais une Licorne ça manque à notre bestiaire !Tout le monde est bienvenu, il suffit de passer le pont ];-D
      Ce cher Olivier avait même "adapté" (suprême honneur) l'un de mes textes en patois !! Mais oui )

      Supprimer
    3. Ah...blogbo...j'en avais parlé ICI, chère Licorne !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Je confirme, on est bien accueilli avec toi, enfin surtout quand on est une fille... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. Célestine, merci pour ton résumé de l'ambiance moussaillonne et débridée de "Blogborygmes"...je vais gagner du temps : je me voyais déjà en train de relire les neuf années d'archives ! ;-)
      Bon, étant une fan inconditionnelle de Brassens...j'ai peut-être une chance de m'intégrer...à l'équipage de ce rafiot moitié "radeau de la méduse" moitié "Les copains d'abord...":-)

      Andiamo...j'avais participé , il y a déjà quelques années aux fameuses "transmutations" d'Olivier...et j'appréciais son talent multifacettes et le côté bon enfant de ses jeux !
      C'est d'ailleurs un de ceux qui m'ont donné envie d'essayer, à mon tour, un atelier d'écriture en ligne...et il est venu y faire un tour (trop rapide, à mon goût) en juillet dernier.
      Son amour du patois est bien connu...:-)

      Supprimer
    6. Avec plaisir !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    7. On attend donc les premiers commentaires de la Licorne...
      On a tous commencés par là avant de se voir-dire : "Un commentaire comme ça ferait un beau billet." Et sans savoir ni quoi, ni comment, tu retrouves ton avatar en tête de gondole. Alors fais gaffe, c'est un plaisir addictif.
      En entrant, tu ne te formalises pas pour la captcha, tu fais juste gaffe à ne pas lui marcher dessus, surtout si elle te demande la première lettre du mot "Etron".
      Comme Blogbo offre une liberté d'expression totale, il n'y a pas de ligne éditoriale (ou morale) à suivre...

      Supprimer
    8. Oui, on sait ce que sait que l'antre des blogbo! On entre avec nos idées et on est sûr de sortir avec celles des Blogbio. Remarque, ce ne sont pas des mauvaises idées.

      Supprimer
    9. @ Bizak et au Monde
      C'est vrai que l'on n'entre pas chez Blogbo impunément...
      Les débats y sont animés et argumentés. C'est qu'ils savent être persuasifs cette équipe d'anars...
      On dit même, à la nuit tombée et à voix basse dans les chaumières bien closes, que l'esprit Blogbo est corrosif pour la bêtise. Mais foin de ces superstitions en ce qui concerne les lecteurs de Célestine,qui ne sauraient être concernés.
      Point n'est besoin, non plus, de le chuchoter sous le manteau, car ça ne concerne que les cons et ils ne font que de très furtifs passages dans les annales (avec 2N) de Blogbo.

      "Blogbio" j'aime bien ton lapsus digital qui nous rapproche de la Vie...

      Accolade mon ami.
      Se verra-t-on à Lyon?

      Supprimer
    10. On pourra parler de tout ça à Lyon, je crois pouvoir dire sans trop m'avancer que l'ami Bizak sera de la partie.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    11. Décidément Lyon, c'est comme Venise, elle ne nous laisse jamais indifférent ! enfin y'a de quoi, quand ça rugit, on n'a pas intérêt à être indifférent!
      Bise pour la Céleste et accolade à mon ami de blogbio!

      Supprimer
    12. Rhââh, vous me faites envie, lààà !...

      Supprimer
    13. @ Jdissa
      Ben viens aussi, plus on est de fous.....
      On va visiter l'urinoir de lit dont j'avais brièvement causé là:
      http://blogborygmes.free.fr/blog/index.php/2015/04/10/1762-l-art-nouveau-de-l-ecole-de-nancy
      Ciao l'Îlien

      Supprimer
  5. As-tu essayé un atelier d'écriture « en live » ? Avec un/une animateur/animatrice compétent/e ?
    On vit alors un travail d'équipe à la fois passionnant et formateur. Je participe à un tel atelier depuis cinq ans environ. C'est une belle expérience. J'ai beaucoup progressé dans mon style, notamment pour des textes de fiction. Sinon je ne crois pas que j'aurais réussi à construire le recueil de nouvelles auquel je travaille actuellement.
    Yep ! j'ai réussi à placer ma page de pub !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai animé tellement d'ateliers d'écriture dans mon boulot, oui, je passerai sûrement le pas d'y aller en tant qu'élève et non animatrice...
      Bien vu pour ta pub ! Tu as raison, c'est gratuit ici.
      Oyez braves gens, le recueil de nouvelles de mon ami Alain va bientôt sortir...
      Bises mon babar
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Célestine, tu es effectivement la bienvenue (depuis un moment déjà...) sur Filigrane...ainsi que d'autres ...car ce modeste blog n'a qu'un an, il sort tout juste de la petite enfance et pour l'instant, il n'y a pas tant d'habitués que ça... :-)

    Ecrire : une envie, un besoin, une passion...qui, avant tout, nous révèle à nous-même...
    http://filigrane1234.blogspot.fr/2015/04/ecrire-citations_25.html

    Ce qui est bon, c'est de la partager, cette passion...et ça , tu le fais avec tant de fougue et de générosité, que tu trouveras toujours une place au chaud partout où tu iras...:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon premier texte chez toi date du 11 novembre...Beau symbole !
      partager mes passions, oui, c'est ma façon de me sentir vivante ! Fougue et générosité, je prends aussi.
      Bisous chère Licorne
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Oui...et c'était un très beau texte, ton texte du 11 novembre (écrit de façon un peu prémonitoire, juste avant les attentats...).

      Mais t'étais déjà là en octobre ! :-)
      http://filigrane1234.blogspot.fr/2015/10/jeu-10-texte-8_17.html

      Supprimer
    3. Ah oui, j'avais oublié l'amante religieuse...
      Au temps pour moi...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Plus on écrit et plus on a envie d'écrire. On aimerait qu'il nous pousse des tentacules avec des doigts qui pourraient écrire sur la tête, sur les pieds, sur les dents et partout en même temps pour étancher la soif des mots qui se bousculent dans nos pensées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait pas très commode pour aller acheter son pain le matin, mais oui, c'est un peu ça l'idée... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Je ne sais de quelle façon mais effectivement nous sommes nos mots...Je me suis mise aux nouvelles, il y a quelques mois et je trouve impressionnant comme les personnages auxquels on donne vie nous vampirisent, nous absorbent. Ils sont difficiles à lâcher...probablement parce qu'il y a une part de nous...
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certainement, oui. J'ai écrit une histoire un peu comme ça, dans une autre vie..
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. et cette nuit, puisque je jouais les insomniaques malgré moi, je me suis souvent-ue de ce début de roman noir que je m'étais amusée à écrire, il y a longtemps. Pourquoi, je n'en sais rien. Mais je recommençais l'intro et tout était tellement limpide, évident... Bon, je ne vais pas tout recommencer non plus, ces pages dorment dans un coin de mon ordinateur et ce "roman" risque de devenir "inachevé" mais inconnu ! :D Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage, j'aurais bien aimé le lire moi ce roman noir...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer