vendredi 11 mars 2016

Blanc


Blanc, le sommet du Pic de Nore  nappé de neige poudreuse, ce matin. Le vent faisait friser le lac, et les canards se poursuivaient à sa surface. Cependant que les grands cèdres penchaient vers l'eau leurs silhouettes de longs fantômes dans la brume.
Blanche la ligne continue qu'un automobiliste, plus tard,  a franchie pour me doubler dans un endroit sans visibilité. Voulant éviter la voiture qui arrivait en face, il a donné un grand coup de volant et il est allé finir sa course dans un champ sous mes yeux ébahis. J'en ai eu les jambes en coton durant dix bonnes minutes. 
Blanc le vin léger de bienvenue que l'on a servi aux convives avant que je commence  mon spectacle.


312/366

20 commentaires:

  1. Il s'en passent des choses! Waouh!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma vie n'est pas un long fleuve très tranquille...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. "Il" s'est viandé ? Que veux tu la nature a horreur des cons ];-D
    Toi tu n'as rien ? Bon c'est l'essentiel hein ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je te rassure , à part une grosse frayeur qui me donnera peut-être quelques cheveux BLANCS ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Il est bon d'être vigilant, même quand tout paraît tout blanc!C'est clair comme noir sur blanc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je suis toujours très vigilante en voiture, d'autant qu'il y a quand même quelques personnes qui tiennent à moi ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Mais! C'est que tu commences à vivre dangereusement....
    Au moins le type s'est démerdé pour se viander tout seul... Il aurait pu aussi te pousser dans le décor pour se faire de la place.
    Ti bacio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le route est un endroit dangereux quoi que l'on dise ou fasse.
      Et fréquentée par tout un tas d'abrutis...
      Baci

      Supprimer
  5. Comme il est bizarre que tu parles du Pic de Nore situé dans la Montagne Noire du Massif Central. Le blanc contrastant avec le noir. Les neiges éternelles sont merveilleuses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Pic Noir était tout blanc...tu as raison, c'est bizarre !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Un paysage bucolique pour une grosse frayeur ...ouf tu vas bien ;-)
    Bisesss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je vis bien plus de peur que de mal.
      Mais quand même, il y en a un paquet des abrutis au volant...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Et alors ton spectacle ? Est-ce que tu nous en diras mieux ? :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Françoise, je raconterai.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Je suppose que toi aussi, tu étais "blanche" après ta grosse frayeur sur la route...:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blême et flagada... ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Oh! Beaucoup de blanc, cette journée!! Je vote pour le premier et le dernier :)
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le deuxième m'a laissé blanche comme la mort, j'ai tellement eu peur...
      Tu as raison, oublions les mauvaises ondes...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer