mardi 10 novembre 2015

Une chose insignifiante, vraiment ?


Afficher l'image d'origine
C'est sans doute par un acte manqué assez significatif que j'ai transformé le sujet de Raymond.
Une "personne insignifiante" était sans doute pour moi un insupportable oxymore. Aucune personne humaine n'est insignifiante à mes yeux. Et ce n'est pas de la langue de bois.




Un rêve est une chose insignifiante, n’est-ce pas ? Rêver, par exemple, que je m’embarquais pour Cythère …oui, mais là où cela devient plus intéressant, c’est que ce rêve doux et brûlant, érotique en un mot, je le vivais avec l’un (ou l'une) d’entre vous. Son image est très nette en moi. En ma mémoire, je veux dire. Ne comptez pas, cependant,  que je vous révèle avec qui je m’étais ainsi alanguie, sentant le souffle chaud des alizés baigner mon cœur et l’imprégner de mille sensations voluptueuses. Enfin quand je dis mon cœur, c’est pour respecter le style tout en pudeur de ce genre d’écrit, qui ne saurait franchir les limites de l’euphémisme de bon aloi . Alors, insignifiant, vraiment ?


190/366

50 commentaires:

  1. Sûr que c'étaitt pas moi, je rêvais que je courais après le tram 15. Ce qui prouve bien que je rêvais : ça doit bien faire cinquante ans que je n'ai plus couru derrière un tram !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'imagine bien, une espèce de grand flandrin à la Queneau...
      mais peut-être courais-tu pour ne pas louper le rendez-vous que je t'avais fixé ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Zut ! Je ne savais pas pourquoi je tentais de rattraper ce tram. Maintenant que tu me le dis, je regrette encore infiniment plus de l'avoir raté !

      Supprimer
  2. Je pourrais dire que j'ai une chance sur un millier d'être le doux papillon de ces nuits, cela est-il insignifiant, vraiment?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un millier...et après on dit que ce sont les Marseillais qui exagèrent...
      Si j'avais un millier de commentateurs ( ou comment-tâteurs) je ne pourrais plus répondre à chacun avec le même coeur...
      Mais disons une chance sur quelques dizaines...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Bon, je pourrais dire, un sur cinq cent, puisque apparemment les alizés qui baignent le coeur, pour respecter le style tout en pudeur, une moitié des supposés est déjà éliminée!! enfin ce n'est pas quand même insignifiant, Jdissas pour rire et non pour celui qui tire surtout ce qui bouge.

      Supprimer
    3. Cinq cents, c'est risqué pour moi !
      Ils peuvent se retrouver trois mille et là, j'aurais besoin d'un prompt renfort !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Il suffit de passer le pont... Ou de s'y arrêter ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Pont des Arts, par exemple ...mais mène-t-il à Cythère, ou bien à s'y taire ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Oh non, Célestine, tu m'avais promis de rien leur dire !
    Comment qu'y vont me regarder, maintenant ? C'est très gênant, tu sais ! Je sais plus où me mettre, làà... J'ose plus bouger...
    En même temps, je te reconnais bien sur la photo !

    Quoi ? Comment ? Qui a dit: "Ouais, bin y'en a des qui prennent leurs rêves pour la réalité !"
    On a les rêves qu'on peut, Môssieur !
    Tssss, petit joueur, jaloux, pfff !

    ...'fin moi, vous savez... Jdirien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, je crois que 'on va se cotiser pour t'acheter une nouvelle paire de bottes. Parce qu'avec les chevilles que tu te payes, tu vas en avoir besoin ! ;-)
      Des grandes, en cuir, à la Francis Lalanne... :-P
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je serais plutôt pour lui conseiller les pattes d'éléphant, ou si ça s'aggrave encore de passer au short... Mais bon, il y a les îles enchanteresses à la climatologie avantageuse, et il y a les autres...
      Ti bacio

      Supprimer
    3. @ Cel : ben quoi,tu nous exposes ton rêve, pourquoi je n'exposerais pas le mien ? C'est un échange de bon procédé, non ?
      Pfff, t'as pas d'humour... :oP

      Supprimer
    4. Non, je n'ai absolument aucun numour, je suis au point Nemo de l'humour, c'est dire à quel point c'est désespérant... ;-)))
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. @ Cel : "l'une" ça vaut pas, tu nous a dit que t'aimais pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les rêves, tout est permis...
      Y compris les trucs que l'on dit ne pas aimer...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Et puis tu te fourvoies complètement, pasqu'un rêve c'est profondément signifiant; N'est-ce pas AlainX ?

    Bon, l'en a de la chance, le sujet de tes rêves !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te laisse l'entière responsabilité de ces assertions...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Euuh : peinture ou photo ? Si photo, wééé, si peinture, Waoow !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dis donc, c'est pas en occupant la bande passante que tu vas obtenir des informations !
      Je resterai muette, de toutes façons.
      Le rêve ne souffre aucune compromission vers le réel, sinon ça s'effondre comme un vulgaire soufflé au fromage.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. En clair, j'aimerais savoir qui est l'auteur de l'image.

      Supprimer
    3. Si tu comprends le roumain...
      http://www.bankoboev.ru/

      Supprimer
    4. Bizarre, le roumain s'écrit en alphabet latin, et là ça ressemble furieusement à du cyrillique !
      Et pourtant, le ".ru"...
      Va comprendre !...

      Supprimer
    5. C'est sans doute Ru comme Russie...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Waow, Mademoiselle Célestine, quelle sagacité !

      Supprimer
  8. Les rêves ne sont jamais insignifiants... Encore faut-il s'en souvenir et savoir les décrypter.

    Belle journée à toi belle Dame !

    RépondreSupprimer
  9. Ma première phrase est une sorte d'interrogation amusée...
    Insignifiant, évidemment, ça veut dire "vide de sens" mais ça peut aussi vouloir dire "peu important, à quoi l'on ne doit pas prêter attention"...
    Je n'ai jamais été très douée en interprétation de rêves...
    Je crois que j'ai surtout voulu écrire quelque chose de léger. Et pas une prise de tête. ;-)
    Bisous belle dame souriante aux yeux qui pétillent et que je ne connais pas...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Cel: Bah, c'est quand même pas compliqué l'interprétation des rêves !
      Un exemple, au hasard: Je fais un rêve avec toi dedans. Et bien c'est signe que je rêve de toi !
      CQFD !

      Supprimer
    2. Mais où qu'il est AlainX ?

      Supprimer
    3. "Partir en fumée.." qu'il a dit dans son dernier billet !

      Supprimer
    4. Non il va revenir...heureusement !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Savoir que tu as fait un si doux rêve est agréable en soi. Savoir avec qui ne peut avoir d'importance pour l'intéressé que s'il s'agissait d'un rêve en tandem, mais ça, c'est rare...
    Autrement, ce ne serait que regrets d'avoir été absent le jour du tirage de l'Euromillion, donc déception et frustration pouvant amener à de grosses compensations :-D

    Ti Bacio Sorellita et continue de faire de si beaux rêves. Ne serait-ce que pour le sourire du réveil, ils n'ont rien d'insignifiants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! comme j'aime ta poésie cher Blutch, elle ménage les choux et les chèvres, mais pendant ce temps où est passé le chevrier?

      Supprimer
    2. J'ai failli louper ton beau commentaire, Blutchy...
      Il faut dire qu'il m'est arrivé une aventure soporifique ce soir...
      Mais heureusement je me suis réveillée à temps !
      baci della notte

      Supprimer
  11. Retrouver un ami, une amie, une connaissance ou n'importe qui d'autre, dans un rêve disons intime, et tomber sur cette personne le lendemain dans la rue ou ailleurs, c'est parfois assez gênant et troublant. Cela t'ait-il déjà arrivé, Célestine ? :-)
    Bel après-midi à toi. Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela m'est arrivé plusieurs fois, quand j'étais au lycée je rêvais régulièrement de certains de mes profs (hommes ou femmes d'ailleurs) ça m'est arrivé une année avec un collègue de travail notamment, qui me provoquait de jolis rêves coquins...Qui sont évidemment toujours restés à l'état de rêve...Mais le matin dans la salle des maîtres, parfois, je rougissais en le regardant, il faut dire qu'il faisait très chaud dans cette salle des maîtres.

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Hou la vilaine faute !!! Je corrige vite ! : "Cela t'est-il déjà arrivé ?"...

    RépondreSupprimer
  13. Réponses
    1. Hot-toi de là que je m'y mette ?

      Supprimer
  14. Y'a du monde ici, ah oui, c'est jour férié, mais est- ce bien la raison?
    Les rêves, la pensée de l'inconscient n'ont rien d' insignifiant, c'est tellement magique, ces pensées qui défilent (à notre insu) ... et les rêves érotiques, on en rêve!!! Bonne nuit, Rêveuse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains sujets inspirent plus que d'autres...
      Bisous ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Réponses
    1. N'est-ce pas ...
      Il faut croire que c'était réactif comme sujet !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Ah! les rêves érotiques, j'en fait de temps en temps et j'aime ça. Je regrette alors de me réveiller et que tout s'efface !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il paraît que c'est très sain d'en faire...Cela dénote sans doute un bel appétit de vivre.
      Mais parfois, il vaut mieux que tout s'efface au réveil, non ?... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer