lundi 23 novembre 2015

Séduction

Il n’est un secret pour personne que j’aime les mots. J’entretiens avec eux des rapports passionnels, jubilatoires et parfois orageux.
Les mots ont un attrait particulier quand ils sont couchés sur le papier par une plume habile, élégante ou, pour tout dire, séduisante.
Et quand un de ces agencements littéraires a pour sujet le charme incarné, vous imaginez le choc pour mes petits neurones, mais pas que. 
C’est ce qui m’est arrivé aujourd’hui en lisant le très beau texte de mon ami Patrick M. où il imagine sa rencontre avec Marlon B. juste après les attentats. L’amer mélange de la réflexion philosophique et éthique avec la séduction sulfureuse et bouleversante de l’acteur m’a magistralement clouée sur place.
Très fort.



203/366

17 commentaires:

  1. J'imagine assez mal le mélange car je n'ai pas, à mes sens, décelé de séduction sulfureuse chez Marlon B.
    Il aurait choisi Claudia Cardinale, Jane Birkin ou Miou-Miou (par exemple), là tu vois, j'aurais mieux imaginé...
    Ti bacio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La séduction ne signifie pas forcément l'attrait physique. En un mot, et pour dire les choses clairement, un homme peut être fasciné par un autre homme sans être forcément homosexuel. L'aura qui donne la séduction peut-être au niveau de la personnalité, du charisme... Non ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je n'ai certainement pas vu assez de films de Marlon Brando pour tomber sous son charme intellectuel, mais j'ai volontairement posé une ambiguïté sur le sens de sa "séduction sulfureuse":-) Faut bien alimenter le débat, non?
      Autrement, je suis beaucoup plus déduit par la carrière cinématographique d'Yves Montand, de Lino Ventura, de Bourvil et d'autres qui auront eu le tort d'arriver en retard dans ma mémoire.
      Buona giornata Cara
      Baci della matina

      Supprimer
    3. beaucoup plus Séduit, bien évidemment parce qu'on ne me déduit de rien du tout...

      Supprimer
    4. La giornata fut buona.
      Un peu loin des blogs mais pleine de joie.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Concordance une fois de plus. Mon prochain billet évoque entre autres Brando.Je vais lire le texte de Patrick. Bises et ATTB!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah la synchronicité, on ne s'en lasse pas !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Marlon Brando.. Quelle jolie contrepèterie !:

    Un mot ça n'est rien, un mot c'est tout, un mot seul ne veut rein dire, il lui faut un sujet, un verbe, un adjectif... Etc.

    Ah bon ? Et celui de Cambronne alors ? Il fut seul, seul face à une armée, ah monsieur Cambronne
    à mes oreilles votre mot sonne encore ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sympa de me dire merde de bon matin, j'apprécie ! ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Chacun peut être séduit par un texte, non pas forcément parce qu’on parle de Brando ou d’un autre acteur, mais par le fait de faire ce clin d’œil, cette allusion à la fiction comme si on forçait sur l’illusion,la rêverie, que ce n’était que du cinéma et que le cauchemar vécu à Paris n’était presque pas une réalité. Les dialogues avec les mots bien choisis appuyaient cette sensation d’irréalité, car faire appel à Brando c’était faire appel à une mise en scène. Et malheureusement cette fois-ci ce n’était pas du cinéma. Sachant que Célestine écrit plus avec ses tripes et comme d'ailleurs moi-même, Brando n'était qu'un faire valoir. Bise sedotto

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais quel faire-valoir !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Réponses
    1. De rien, c'est un plaisir..
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Ton ami, Patrick M, a beaucoup de talent, et quant à Marlon Brando, je lui ai toujours trouvé beaucoup de charme. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis d'accord avec toi sur ces deux points. ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Qu'il est beau sur cette photo!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est pas beau, il est la beauté...dans ce qu'elle a de majestueux et d'éphémère...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer