lundi 9 novembre 2015

Hommes et femmes

J’adore discuter avec mon frère. Peut-être parce qu’on ne se voit pas très souvent. Nous avons plein de conversations très passionnantes sur tous les sujets, et nous ne disputons jamais, ce qui est exceptionnel. On joue beaucoup. Comme quand on était jeunes. Comme ce soir après avoir regardé Will Hunting.

On a joué. A son type de femme par exemple. Et à mon type d’homme. On a regardé des dizaines de photos sur la toile, pour finalement tomber d’accord sur le fait que nous n’avions pas vraiment un type préféré…Le charme, l’attirance se font sur des détails tellement subjectifs et subtils…



189/366

23 commentaires:

  1. J’aime bien cette relation entre frère et sœur où il y’a de la complicité, de la connivence, une parfaite entente. Surtout quand cette relation date depuis l’enfance. On peut facilement se confier l’un à l’autre, ce qui permet à coup sûr de trouver des réponses à nos petites tracasseries quotidiennes et même parfois très profondes d’une façon plus aisée sans tabou et sans fausse modestie. On dit qu’un frère ou une sœur appuyé sur un autre frère ou sœur est une citadelle imprenable. Bonne nuit les enfants il est temps de dormir auraient dit papa et maman

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, une citadelle imprenable. C'est un lien de cette qualité là (même s'il ne peut pas être aussi fort) que je recherche avec mes amis.
      Mais dis moi, ta dernière phrase, ce ne serait pas plutôt Nounours et le marchand de sable qui auraient pu la dire ?
      Bonne nuit mon ami
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Oui j'en conviens, la nuit porte conseil mais nous ramollit parfois notre ciboulot !
      Bisou du marchand

      Supprimer
    3. Déjà que tu avais les neurones en compote sur le dernier billet...pauvre chou !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Ah, mais pour type d'homme, fallait me demander, je le connais !
    Petit brun barbu, myope (quel regard !), un peu dur de la feuille (mais quelle écoute !), aux mains magiques et qui sent le vent salé..

    ...'fin, tu vois bin, Cquejendis...

    ;oD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu comme ça, ça fait pas vraiment rêver...Mais ça doit être un type qui se dévalorise, non ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Sais pas...
      Moi je trouve pas trop: "quel regard !", "quelle écoute !", "mains magiques...", je trouve pas ça trop dévalorisant.
      Je trouve même qu'y s'la pète un peu ce type, moi !
      Et a-t-il une seule chose qui soit fausse là-dedans ?
      Et puis peut-être gagnerait-il à être connu ?

      Vassavoir !

      Supprimer
    3. Oui, j'ai regardé le verre vide (c'est pas de moi, ça...)
      Je trouve peut être le portrait trop contrasté. Manque de nuances ?...
      Faudrait voir...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. @ Jdissa
      Je ne sais pas où tu as vu que je sens le vent salé?

      Supprimer
    5. Hi ! h ! quelle bande de toiseurs loufoques! remarquez, je n'ai pas moi aussi les yeux bandés.

      Supprimer
    6. @ mon pôv' Blutch: sans vouloir te vexer, tant j'ai de considération pour toi, c'est pas vraiment à toi que je pensais à propos de vent salé. T'aurais pas une idée ?
      Et quand je citais des "mains magiques", c'est pas non plus aux tiennes que je pensais, tsss...

      Pfff....

      Supprimer
    7. @ Blutch: Hô, dis Blutchy, j't'ai pas veské quand même ?

      Supprimer
    8. @ Jdissa
      On ne se vexe pas dans un jeu de rhétorique, jamais.
      Peux-tu imaginer que je ne voie pas la façon si subtile que tu as eue pour te mettre en avant. On aurait dit une pub pour Mister Proper:-D
      Il se trouve que je suis brun, barbu, pas très grand, myope comme une taupe et les oreilles quelque peu malmenées par un travail bruyant. Ce n'est pas ma faute si ton portrait me correspond. T'avais qu'à rien qu'à pas me copier.
      Avant de déprécier mes mains magiques, faudrait que tu voies ce qu'elles sont capables de faire... :-)
      On m'appelle l'inventeur fou, le poète de la mécanique et en plus, elles soignent par magnétisme et par colorthérapie, en plus de soigner les maisons.
      Un type parfait..... meuh non, je rote et je pète comme tout le monde.
      Mais c'est vrai, puisqu'il faut tout relativiser, mes mains ne savent plus tenir correctement une gratte, et ça me navre...
      Je regarde Céleste du coin de l'oeil, rassure-là que je n'ai pas été veskatoire...
      Accolade et baci à la taulière.

      Supprimer
  3. Tiens, tas changé la minette d' "Hypersesthésie ?"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est blogger qui m'a viré l'autre photo (elle n'était pas libre de droits...)
      Mais pourquoi il est là ce commentaire ? ^^
      Il serait pas mieux dans le billet idoine ? ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. "Le charme, l’attirance se font sur des détails tellement subjectifs et subtils"…
    Ben oui, tiens pour exemple, Esméralda et Quasimodo : Je pense que c'est de la barbichette de la chèvre à Esmeralda dont Quasimodo était amoureux ];-D

    RépondreSupprimer
  5. J'aurais aimé avoir cette complicité entre frère et sœur.....Mais je suis fils unique......Situation terrible !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère que tu as compensé par des amitiés sincères et magnifiques...C'est ce que font tous les enfants uniques, en général...
      Bises cher Daniel
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Mon frère n'étant plus là, je ne peux plus avoir de tels moments avec lui, mais avec ma soeur, si. Elle est mon amie, ma confidente, ma complice.
    Je n'ai jamais eu vraiment de types préférés d'hommes, mais mon attirance a toujours été pour des hommes doux, poètes, rêveurs, avec un petit grain de folie tout de même, un peu comme l'était mon père, en somme...
    Bises, Célestine. Une belle soirée à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai la chance d'avoir encore mes trois frères et ma petite soeur, et j'avoue que mes relations avec eux sont toutes différentes, mais toutes très fortes.
      La douceur des poètes me plaît aussi, mais j'aime aussi les rockeurs, les anarchistes, les pirates, les écrivains, les bateleurs, les beaux parleurs, les princes, les athlètes, les bûcherons, etc...Bref, j'aime la diversité...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Je suis l'aînée et je n'ai que des sœurs! Une fois grands, les relations doivent être vraiment sympa. Petits, c'est autre chose...Enfin...quand je vois mon fils et ma fille...Ils font des etincelles��
    Tu racontes un vrai moment de fraternité!
    Bisous

    RépondreSupprimer