mardi 28 juillet 2015

Ce qui a été le plus court


Vous l’avez sûrement remarqué, le bon temps passe toujours trop vite. Il halète, éperdu, comme un coureur à bout de souffle, et accélère notre pouls.

Un tourbillon de bon temps : petits restaurants, soirées de jeu, grosses rigolades, l’exposition du plus célèbre des sorciers anglais, hammam entre filles, Musée Dali, les quais de Seine au petit matin, et sous une pluie fine à la Prévert et des ciels à la Sisley, les tours de Notre Dame et les marches de la Butte. Un weekend entier de bonheur à Paris. Voilà ce qui a été le plus court. Qui a dit trop court ?


85/366

18 commentaires:

  1. Ben voui mon village est magique ! N'en déplaise aux grincheux (jaloux en fait) à choisir entre le calme ((apparent) de Boue-sur-Vase, et mon Paris je choisis.. t'as le droir qu'à une réponse ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boue sur Vase ? Non mais dis donc, tu n'aurais pas une conception un peu sectaire de la Province ?
      Mon village à moi, tous les parigots en mal de soleil et de cigales se ruent dessus dès qu'ils ont trois jours de congé.(dixit Bison Futé) Bizarre non ?Alors hein...pouët pouët ! :-P
      ¸¸.•*¨*• ☆
      PS mais quatre jours à Paris, j'avoue, c'est chouette. ^^

      Supprimer
    2. Le Doyen nous confirme que le monoxyde de carbone est bien une drogue à accoutumance sévère... :-D

      Supprimer
    3. Et il raffole du goût d'rond, également ;-)

      Supprimer
    4. Oh saoulf je l'avais loupée celle la, elle est bonne!

      Supprimer
  2. Le petit miracle de ces moments d'intensité qui passent trop vite c'est que l'empreinte qu'ils laissent dure très longtemps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait vrai...j'appelle cela la persistance rétinienne des sentiments...
      C'est joli non ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Surtout avec des rétines comme les tiennes ! ;)

      Supprimer
  3. Et une folle nuit d'amour tout frais payés à l'Hotel Niko ? Face à la Seine et la Tour Eiffel ?
    Avec le restaurant japonais haut de gamme où on cuisine devant toi et tu te demandes si le type va pas t'enlever un oeil avec ses couteaux que t'as à peine de temps de les voir s'agiter ? !! :-)

    Souvenir mémorable....
    Merci aux généreux payeurs.... On était jeunes !! Et sans trop de sous !!
    J'en frissonne encore...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois, Pierre, Alain en fait la démonstration brillante ! Ce genre de souvenir reste imprimé sur la rétine mieux qu'un soleil...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Surtout si le cuistot a eu une maladresse avec son couteau... :-)
      Baci

      Supprimer
  4. Les moments de bonheur sont toujours trop courts... mais l'intérêt est qu'ils peuvent se renouveler sans cesse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui , c'est mieux que les sous à la banque!

      Supprimer
  5. Tu as retrouvé un peu de chaleur, alors?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais une interruption de canicule fait beaucoup de bien...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer