mardi 29 décembre 2015

Bras

Afficher l'image d'origineJe n’ai que deux bras. Au bout de mes deux bras sont accrochées deux mains qui depuis des heures tiennent dix cartes. On joue à Papayoo. Ne me demandez pas de vous expliquer les règles, sachez juste que c’est fort cocasse et très divertissant, sinon je ne serais pas là, avec ma tablette sur les genoux, à essayer de taper mon texte en catimini entre deux levées de plis. Mais je n’ai que deux bras...
Bon, inutile aussi de vous dire que le plaisir de jouer dépasse celui de gagner, et que cela vaut mieux, parce que je ne gagne jamais. En fait le plaisir d'observer et d’écouter parler mes enfants surpasse tout le reste. Je vous ai prévenus, je suis une mère poule. On ne se refait pas.

238/366


26 commentaires:

  1. Forcement , on ne joue pas aux cartes avec les bras croisés. Je pensais que tu avais été tellement captivé par ton jeu, que tu avais oublié Raymond Queunot dans la partie.
    Bise amie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien c'est un peu ça. mais comme je suis une bourrique, je tiens absolument à continuer mon défi quelles que soient les circonstances. Ce qui n'est pas toujours évident, mais sans cela, ça ne s'appellerait pas un défi, n'est-ce pas ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Notre vie n'a de sens et de plaisir que si elle est parsemée de défis à relever sinon elle n'est qu'un simple acquis douillet qui nous rend apathique et morne.

      Supprimer
    3. C'est vrai...il faut se mettre quelques défis de temps en temps pour ne pas s'endormir...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Papyoohohohoo et une bouteille de rhum ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici c'est plutôt le vin qui coule à flots...
      Mais les bonnes résolutions arriveront bientôt ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ah, tu vas passer du vin au rhum ?

      Supprimer
    3. Oui, je pense que ça va dépoter sec en 2016 !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Ces jeux ça coûte un bras ! Moi je joue qu'à la courte-paille, à "Je te tiens, tu me tiens..." ou à Pierre-feuille-ciseaux ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pierre feuille ciseaux, grand classique dans la famille pour décider de qui fait la vaisselle...
      Je te tiens je n'y joue plus je me suis pris trop de baffes...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Cela dit, je sais que c'était pour faire un jeu de mots avec "bras" mais ce jeu ne coûte pas grand chose. Pour 11,60 € on amuse huit personnes pendant des heures sans se lasser ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Ben si tu perds à ce jeu c'est que tu gagnes, vu que gagner c'est perdre et perdre c'est gagner une chance de gagner en perdant. Donc si tu t'y perds c'est que tu gagnes à pertes sans pour autant perdre la face en tout points trop cumulés, en raison de la règle qui veut point de points après la mise au point. Un point c'est tout.
    tu as tout compris ? non ? Perdu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaaah ! ben là, c'est tout de suite beaucoup plus clair ! Moi qui avais la flemme d'expliquer les règles ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Si j'ai bien tout compris, c'est l'inventeur de ce jeu qui a créé la formule de la croissance négative...

      Supprimer
    3. Le jeu de qui perd gagne a été inventé bien avant !
      Enfin je crois...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Je ne connais pas ce jeu, mais il est vrai que ces moments sont précieux!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, c'est des bons moments de rigolade avec les ados.
      Tu devrais investir^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Puisque tu as des bras, tu auras du chocolat ;-)
    Baci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah enfin une bonne nouvelle !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Une mère poule qui adore em-bras-ser ses petits...

    RépondreSupprimer
  8. Ah là, je me reconnais tout à fait... sauf que lorsqu'on faisait des jeux avec les enfants, je n'avais pas d'ordi ni d'internet... quoi, qui a dit que j'étais vieille ?
    Bon, j'ai encore mes trois poussins à la maison, alors je vais pas me plaindre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, moi j'ai pas dit ça ! profite ! Tu les as à demeure ? Moi ils sont tous partis, et quand ils reviennent c'est le bonheur.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Une maman-poule ? mais alors avec tes deux bras et tes deux ailes pour couver tous tes poussins comment fais tu pour coordonner tout cela ? Bisesssss

    RépondreSupprimer