mercredi 28 octobre 2015

Un moment de vacances

Un moment de vacance, plutôt…la vacance, dans le sens faire le vide…
Un moment rien que pour moi, au hammam, pour tout oublier, déconnecter, me faire masser, m’occuper de mon corps…
Ça c’était bien. On était nues et sans complexes, sous des regards bienveillants et sans jugement aucun. Ce que ça fait du bien !
La masseuse avait les mains douces.

Le thé au jasmin était à volonté. Les femmes riaient et se racontaient leurs petits malheurs en se passant des onguents. J’aurais pu leur raconter mon souci du jour mais j’ai préféré me taire. Leurs beaux yeux noirs auraient pleuré.


176/366

23 commentaires:

  1. Ah oui !!! Ca devait être un vrai moment de vacance...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Délicieux, vraiment, Suzame.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. C'était toujours dans le hammam que tout ce tramait et se dénouait: Les mariages, les commérages et les réconciliations dans les pays du Maghreb. Bouteflika à son arrivée au pouvoir avait toujours traité les journaux algériens pour leurs ragots de « tayabat El hammam » (commère des bains maures), ...
    Mais un bon massage rien de tel pour se détendre les neurones!!
    Bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et détendre mes neurones, j'avoue que j'en avais bien besoin, hier !
      j'adore ton anecdote croustillante sur les dessous politiques de ton pays...
      Bisous célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Au fond, c'est un peu comme dans les douches des vestiaires au rugby....
    :)
    Sauf le thé.... peu viril !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment ça peu viril ?
      La boisson la plus bue dans le monde, quand même, c'est quoi ces idées reçues?
      Je suis quand même contente de te revoir mon Babar
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Quoi, tu fréquentes la duchesse de Marlborough ?

    RépondreSupprimer
  5. Un doux moment pour prendre soin de sois.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Réponses
    1. Quoique, peut-être le pluriel n'est-il pas si incongru...N'a-t-on pas plusieurs "soi" ? ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. beau moment de vacance en effet
    mais j'ai lu autre chose aussi: le souci du jour, sur lequel les yeux auraient pleuré. si tu en avais parlé..
    Courage donc...

    RépondreSupprimer
  8. Comme Coumarine, ce sont les deux dernières phrases qui m'ont fait froncer les sourcils…
    J'espère que tu auras pu le raconter à quelque oreille attentive, ce souci-là. À moins que le hammam et les mains de la masseuse aient été suffisamment doux pour les lui faire perdre sa rugosité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta sollicitude, Pierre.
      C'est vrai que je ne peux pas en parler ici.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Ah mamma mia !
    Tu sais que j'ai vendu des appareils de massage ? j'en ai vendu guère, mais je me suis bien marré !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des appareils ?
      Je préfère tellement la douceur des mains...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Entre elles, les musulmanes ne sont pas des femmes coincées. Elles le sont par la morale des mecs. Pourquoi?
    Il me revient en mémoire le film magnifique d'un réalisateur tunisien:
    "Halfaouine, l'enfant des terrasses", avec les scènes dans le hammam.
    Ti bacio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! Blutchiano, tu as vu ce film ! C'est dans ces lieux chauffés que les demoiselles à marier se retrouvent et trouvent leur prétendants par les marraines intermédiaires. Aucun autre lieu ne peut mieux s'y prêter comme le hammam pour dénouer toutes les situations même les plus ubuesques. j'y étais encore enfant, vers 10ans avec ma bonne mère, eh ben! on peut dire que la vapeur me grisait le cerveau, je ne savais pas qu'on pouvait se risquer à voir autant de nudité...je me pâmais et on me faisait boire du thé pour recouvre mes esprits...ou-là là, qu'est ce qu'on m'a soûlé grave..

      Supprimer
    2. Bizak, tu me fais rire avec ton histoire des mille et une nuits !
      Ta mère t'emmenait au hammam ? Quelle chance tu avais !
      Blutchy, je n'ai pas vu le film, tu me raconteras ?
      Bonne nuit e baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Oh je suis triste pour toi qui n'a pas pu raconter ton souci ....
    En espérant que ce ne soit pas un souci insoluble .....

    RépondreSupprimer
  12. Faire un break, s'occuper de soi, se faire plaisir, c'est très important. La vie doit être aussi douceur........

    RépondreSupprimer
  13. J'espère que ça t'aura fait un bien à long terme
    J'adorai aller au hammam quand je vivais à Paris, j'allais à celui de la Mosquée du 5è

    RépondreSupprimer