mercredi 28 octobre 2015

Rondeurs

Je dis toujours que je suis beaucoup trop ronde dans ce monde carré. Je crois que j’ai pris cette phrase dans un film avec la fille de Josiane Balasko, bourrée de talent et pleine de charmantes rondeurs, comme sa mère.
Pour moi je ne parlerai pas vraiment de rondeurs, mais plutôt de courbes. Ne vous gaussez pas de mes courbes ! (Oui, normalement ce jeu de mots foireux est censé faire rire, mais je vois bien à vos mines déconfites que vous n’avez pas compris…Si ? ah, tant mieux alors !)

L’essentiel est que, depuis que je me suis mise à l’aimer, malgré tous ses défauts, je n’échangerais mon corps pour rien au monde.


177/366

11 commentaires:

  1. C'est le fameux problème de la quadrature du cercle ! Jean Yann, le défunt humoriste avait dit : "La partie carrée est la quadrature du cercle vicieux" !

    RépondreSupprimer
  2. j'ai tout compris à la courbe de Gauss ....même si le théorème que je préfère est celui de pythagore celui où il dit que l'hippo ténuse au carré est égale à bla blabla
    (je voudrais bien voir une hippo ténuse juste une fois pour me gausser justement ;-)
    Bisessss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un hippo ténu, c'est un oxymore ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. J'en atteste que tout est bon chez elle, y a rien à jeter.....
    Baci à la taulière

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu comptes partir sur l'île déserte ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Un peu d'auto satisfaction... Y'a pas de mal à se faire du bien ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et réciproquement comme disait mon père putatif
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Tu ne crois pas si bien dire...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. J'ai mis beaucoup trop de temps à m'accepter... mais j'ai réussi

    RépondreSupprimer