lundi 5 octobre 2015

En noir et blanc

De vieux bouts d’émissions. Des noms partis dans le brouillard du temps. Des tournages sur le port, à la Pointe Courte, au bar des amis.
Pierre à la contrebasse, Joël à la guitare. Et puis un grand timide amoureux des femmes. Amoureux de l’amour libre, sans contrat, sans parchemin.
Des airs apparemment simples et des textes ciselés puisant au fond du patrimoine le plus magistral. Villon, Victor Hugo, Francis Jammes.
Ses mots ont pétri mon enfance. Un chanteur en noir et blanc, et pourtant riche des couleurs éternelles que donne l’amour de la musique et de la poésie.
Ce soir, j’étais avec Brassens.


154/366

29 commentaires:

  1. Tu étais donc en très bonne compagnie, Célestine. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le premier homme de ma vie...
      Voir ICI
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. voilà! moi aussi j'ai passé la soirée en sa compagnie... très émue par moments...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Emotion, bien sûr, et surtout l'impression de retrouver un copain...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Mais qu'est-ce qu'il a ce Georges ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me fait sortir le coeur par la gorge...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. L'œil pétillant, la moustache en bataille, les boucles de ses cheveux que le Mistral lui même ne parvenait pas à hérisser... Voici le portrait sans retouches de l'homme auquel tu appartenais ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et mon amour pour lui n'a pas changé. ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Citation de "La vie en rose" d'Edith Piaf par Andiamo. Dites, n'en faites pas trop, je n'aurais plus le temps d'écrire des billets dans Blogbo ? d:^)

      Supprimer
    3. Ce que tu es narquois, quand même, Saoul-F ! Hi hi !
      Mais tu as raté celle de Walrus (Chanson d'Olivia Ruiz et Salvatore Adamo...)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Pas du tout mais comme tu as entonné la suite de la chanson, je n'allais pas marcher sur tes brisées ;-)

      J'ai une scène de film dans la tête, je ne me souviens plus duquel, Adamo est piégé pour qu'il assiste par hasard à une chorale de femmes qui répète justement "Ce Georges". C'est très beau.

      Supprimer
    5. Saoul-Fifre, j'ai cherché, mais je ne vois pas du tout quel peut être ce film...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Zut, j'avais noté l'émission, mais je n'étais pas là et j'ai oublié de l'enregistrer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dis donc, tu n'as pas entendu parler du "replay" ?
      Clique

      ICI

      et si mon lien ne marche pas, va sur pluzz.fr, clique sur France 3 et dans "documentaires, tu as "Brassens est en nous"
      De rien, c'est avec plaisir ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Pas regardé,.... mais c'était une rediff...
    J'ai la 1° diffusion mise sur DVD... Je l'ai déjà regardée 3 fois ! ....

    Sinon, anecdote perso suite au décès de Brassens...
    Qq jours après, réunion professionnelle entre collègues, à la cafet' une copine à un exemplaire de l'Express avec en couv. la photo de Brassens. M'essayant à coté d'elle je dis : - "mon père est mort !"
    Et elle de se confondre en condoléances....
    Non, non , je parle de Brassens un de mes pères spirituels !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai ressenti un extrême chagrin, ce jour-là, je m'en souviens...comme d'hier.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Très beaux billets ( celui-ci et celui de Février 2013 ) qui donnent envie d'écouter ses disques sur le champ.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, si cela t'intéresse, j'avais aussi fait un billet sur lui dans le cadre d'un défi d'écriture...

      ICI

      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Et celui ci aussi que j ai lu en lien sur l article de 2013. Très très fort.

      Supprimer
    3. Je suis ravie que tu apprécies.
      Vraiment
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. J'aime beaucoup celui-ci sur Brassens et les autres "défi " aussi. Je suis bluffé par ce que tu arrives à faire avec ( malgré ) les consignes.
      Est-ce qu'il existe des admirateurs de Brassens qui, quand ils écrivent, écrivent mal ? Je pense à toi Celestine et aux autres commentateurs de ton blog. On peut penser aussi à Desproges. Et la j'en vois aucun. Il y a peut-être un lien de cause à effet ...

      Supprimer
    5. Tu as toute ta place parmi les commentateurs de mes blogs, cher Patrick.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Brassens, même au fin fond du désert, ne me quittait pas! De toutes ses chansons, les "passantes" m'ont fait rêver dans le silence de la nuit et souvent, elle passait à la radio dans les émissions "José Arthur" ou de Macha Beranger, pour ponctuer leur 'intermède.Aujourd'hui je garde précieusement ses "33tours", même si le temps est aux DVD et autre machins technologiques, je les garde comme des reliques, sentant peut être sa présence.Oui c'était au temps du roi de Jordanie, il peut dormir ce souverain!!!


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...Sur ses deux oreilles, serein...
      Tu as raison de garder ses disques comme des reliques. Les miens sont précieusement rangés, avec leurs belles couvertures ocres, photographiées dans un atelier de luthier...
      Une merveille.
      Enfin c'est mon avis.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Je plussoie à propos du grand Georges que je me promets de re-découvrir quand ma vie sera plus étale.
    Mais savez-vous qu'à soixante-quinze ans, Joël Favreau continue à chanter (Brassens et ses propres chansons) et à donner des cours. Et il vaut bien qu'on l'entende, lui aussi, ainsi que Jean-Jacques Franchin, aujourd'hui disparu, mais totalement inspiré à l'accordéon : https://www.youtube.com/watch?v=yHaeJmVmzOU

    ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai écouté...ce jeune homme de 75 ans est toujours un eune homme pour moi. C'est émouvant de constater qu'il a une voix et pas seulement un grand talent de guitariste dans l'ombre de Brassens...
      L'accordéoniste est magnifique.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je les ai vus et entendus il y a quelques années dans mon coin de Bourgogne (ben oui, sont pas venus à Port-aux Français, hein !), hé, hé ... de bien chouettes moments d'émotion pouétiques et musicales !
      Et tu sais pas ? Il organise des stages pour les gens qui grattent ! Rien que le nom de son site devrait te plaire : "Le sourire du chat"... http://www.lesourireduchat.com
      :o)))

      ...'fin moi, Jdirien...

      Supprimer