mercredi 12 août 2015

Quelque chose qui clignote

J’ai donné mon nom à une étoile. Vous imaginez ? L'étoile Célestine...ça pète, non ? Chaque fois que je la contemple, je souris béatement…Je l'ai choisie dans la merveilleuse constellation du Dragon, que l’on ne distingue  que lorsque le ciel est vraiment pur.

Je suis certaine qu’elle possède déjà un nom, mais un nom ridicule, genre H2022X, ou quelque chose d’approchant. Un truc sorti du cerveau d’un scientifique sans imagination. Je serai pour elle unique au monde. Elle sera pour moi unique au monde. 
Ah non, ça, c’est déjà pris…mais bon, vous avez saisi l’idée.


100/366

Post Scriptum : j'ai bien le droit de faire une petite crise d'ego, pour fêter mon centième texte...

29 commentaires:

  1. Ego-cent-rique, toi, Célestine, je n'y crois guère, sinon "quelque chose ne clignote" pas vraiment!

    RépondreSupprimer
  2. Ca m'étonne pas, y'a bien longtemps que je me dis: "Cette fille, sous des dehors plutôt fréquentable, doit être ravagée par la mégalomanie !...

    ...'fin, moi... Jdirien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais carrément...On se demande même comment tu peux encore venir sur son blog !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. wouaw!!cent déjà!
    sans avoir raté un seul jour...Bravo!
    Ca mérite bien une étoile ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas vu passer les cent jours, comme disait Napoléon à Sainte Hélène... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Vous avez su nommer l'étoile, il faut l'adopter maintenant :
    Attendre que la lune soit belle.
    Choisir une clairière bien dégagée un peu haut sur la colline
    Repérer l'étoile
    L'appeler par son nom et puis fermer les yeux
    Attendre une minute, puis deux, puis trois
    Sentir tous à coup sur ses lèvres à la fois chaleur et humidité
    Entrouvrir les lèvres
    Compter jusqu'à trois
    Ouvrir à nouveau les yeux
    Regarder à nouveau l'étoile
    Elle doit normalement être nimbée d'une mandorle d'argent
    Si vous insistez et regardez bien vous lirez en morse dans les scintillements le nom que vous lui avez donné
    C E L E S T I NE
    Rester encore un peu, regarder les autres étoiles pour ne pas les fâcher non plus
    Puis s'en aller....
    ...
    Vous pouvez tenter à nouveau l'expérience à deux...avec un amoureux
    Mais prenez garde ! Les étoiles sont jalouses

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est joli une mandorle. Je ne connaissais pas ce mot. J'ai bien fait de lâcher mes mots fléchés pour venir lire les commentaires sur mon blog ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Egocentrique... je l'aurais orthographié autrement, mais c'est vrai qu'on n'est pas sur Blogbo...:-)...
    Cent billets... 10'000 mots... Ca te pose sa blogueuse, ça, et en même temps, tu en débites tellement plus sur Célestine que ça donne le vertige, un peu comme regarder la Terre depuis ton étoile.
    Bacione

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec toi, j'ai plutôt appris à cultiver mon ego tantrique...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. On ne dit pas "un égocentrique" mais : "un homme de couleur auquel il est arrivé un accident" )
    Sinon je viens de compter les pavés autobloquants dans ma cour, je me suis arrêté à 576, car je n'ai pas assez de doigts ]:-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un nég'o sans trique ? Et voilà comment on fait entrer blogbo sur les cent mots...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ca vaut la peine de vouloir être délicat et juste allusif... :-D
      Ti bacio

      Supprimer
    3. Tois coeurs.... Sur les bandits manchots, c'est le jack-pot, non?

      Supprimer
    4. Trois coeurs, sur les bandits manchots, c'est le Jack-pot ?

      Supprimer
    5. ah, ça ? non, c'est juste parce que je t'aime.

      Supprimer
    6. C'est bien ce que je dis: C'est le Jack-pot...

      Supprimer
  7. Bon 100e réel Célestine!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rendez-vous pour les deux cents ? :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Coucou Célestine
    j'ai pensé à toi il y a peu en lisant "le jour avant le bonheur de Erri de Luca"
    je mets ce passage sur un texte "étoile" forcément

    " D'après toi, les étoiles ont un goût de pain sucré ou salé ?
    - Je n'en sais rien, je ne les ai jamais goûtées.
    - Moi oui, je suis restée bien des nuits sur le balcon de la maison des enfants renfermés. L'été, les étoiles perdent des miettes qui arrivent dans la bouche.
    - Et comment sont-elles ?
    - Salées, avec un goût d'amande amère.
    - Je les préférerais douces.
    - Mais non, elles gâteraient la terre tant il en arrive. Certaines nuits a lieu une tempête d'étoiles qui s'effritent. La terre en est semée, elle reçoit sans pouvoir rendre. Alors, en échange, s'élèvent d'en bas les prières d'arbres et de bêtes qui remercient."

    Bonne soirée ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magnifique !
      Si l'on en croit Alexandre Astier et son exoconférence (un spectacle dont tu m'as peut-être vue parler dans mon autre blog, en termes dithyrambiques) les étoiles ont un goût de framboise...

      voir ici
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. j'ai cliqué sur framboise (et j'ai appris plein de choses , notamment en cliquant sur panspermie ;-)
    bonne journée Célestine ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Panspermie...voilà un mot qui fait rêver...
      lol
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer