vendredi 14 août 2015

Fruit de...

Souvenirs adolescents. Les posters dans la chambre, vous savez, ce monde irréel dont on s’entoure à cet âge pour se protéger des loups.
Outre les inévitables beaux gosses bronzés et chevelus du genre Mike Brant, je me rappelle que j’aimais aussi des hommes mûrs, au grand dam de ma mère. Je trouvais charmants Georges Descrières et Jean Piat, par exemple, de vieux barbons d’au moins quarante ans… 
Et au milieu de tous ces héros, une fille.

Ah, Véronique, aussi blonde que j’étais brune …tu étais mon autre moi idéal, à l’époque, le fruit de ma passion secrète, un fruit frais gorgé de sucre candy.

102/366

11 commentaires:

  1. C'est drôle moi aussi j'aimais les hommes mûrs, la chanson "il suffirait de presque rien...." me faisait chavirer et au mitan de ma vie j'ai choisi un homme de 20 ans mon aîné.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il te rend heureuse, n'est-ce pas l'essentiel ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Si tu ne choisissais pas dans les Yé-Yé, comme modèle, tu tombais forcément sur des barbons ou des barbonnes...
    Ceux qui me faisaient avancer, évoluer et rêver avaient l'âge de mes parents (ou presque). Quant à celles.....
    Mais non, pas de blondes à forte poitrine: Barbara, Claudia Cardinale, Lilli Palmer (tiens, qui connait encore Lilli Palmer? Une sacrée personnalité. Lorsqu'elle donne la réplique à Gabin, c'est elle qui tiens le crachoir.)
    https://www.youtube.com/watch?v=ivY_g3Ez0-I
    et quelques autres...
    Ben non Céleste, tu n'es pas dans le lot pour deux raisons:
    1° à cette période de ma vie, je ne savais rien de ton existence (ce qui pourrait en soi être une excuse suffisante, mais ce n'est pas tout.)
    2° lorsque j'étais ados, tu regardais la classe de CM2 avec une longue vue. Bref, tu étais encore à l'âge où l'on se cogne le front aux angles de la table...

    Une bien jolie fille ta passion secrète.

    Bacione

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Veronique Jannot, un soleil, cette fille...et encore maintenant, à presque soixante balais...
      Dis donc, ça va pas de me filer un film de gabin en version intégrale ? A quelle heure que je vais encore dormir, moi ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Pour les dialogues, ce n'est pas Audiard, mais Pascal Jardin s'était donné de la peine...
      Tu n'es pas obligée de tout regarder cette nuit, Enfin, tu aurais intérêt à ne pas commencer, parce que pour ce qui est de couper en cours, il faut être héroïque....
      C'est vrai qu'en plus Véronique Jannot sait choisir ses rôles...

      Supprimer
    3. trop tard, j'ai regardé...
      Et j'ai adoré.
      Baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Les hommes mûrs c'est bien, mais ils deviennent vite blets ];-D

    RépondreSupprimer
  4. Oui elle dégage quelque chose, cette Véronique! d'innocence, de charme, peut être de candeur.. je ne sais trop, mais en fait j'ai pas besoin de le dire. j'aime c'est tout!!

    RépondreSupprimer