samedi 26 septembre 2015

Un meuble a des formes

Un meuble a des formes, cela tombe sous le sens. Il en est même qui ont des formes pointues, oblongues, contondantes, particulièrement désagréables lorsque l’on se prend un de leurs angles dans la cuisse…

Ces meubles-là, que ce soit une table basse, un bahut ou un lit, ont non seulement des formes, mais également des intentions. Tout se passe comme si, de façon perverse, le pied du lit en voulait personnellement à votre petit orteil, ou l’armoire à votre occiput en ouvrant subrepticement sa porte au moment où vous passez à sa portée, quand ce n’est pas la cuisinière qui projette méchamment de vous ébouillanter en déséquilibrant la casserole de lait. Aujourd'hui, mon frangin en est persuadé.


145/366

24 commentaires:

  1. Oh il a juste dit ça pour meubler la conversation ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'est quand même fait un §%^"x%* de gros hématome (de Savoie) qui a meublé la conversation de façon musclée pendant cinq bonnes minutes...on l'a entendu gueuler au Khamtchatka...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Je connais le commissaire clochard qui, à défaut de meubler ses nuits avec sa maîtresse, les meuble avec des ouvrages érotiques.Et si sa femme le surprend, ils partagent les meubles.

    RépondreSupprimer
  3. Elle est terrible la révolte des objets. Ils sont là, inertes, à notre service pour l'éternité nous semble-t-il, mais que sait-on de leurs doutes, de leurs espoirs aussi. Passant à côté d'eux, ils attendent peut-être une attention, un mot gentil, une caresse même pour les plus affectueux. Mais non, perdu dans de vaines occupations on les snobe, on les oublie, ou pire encore, on les bouscule car elle est trop grosse et trop lourde la valise des vacances, alors elle cogne la table ou l'armoire sans même avoir la délicatesse de demander des excuses. Pourtant, ce n'est pas méchant un objet ou un meuble. Tu prends par exemple une table, tu la caresses avec un chiffon doux et elle accepte bien volontiers que tu poses de la vaisselle sur son dos. Ca demande juste un peu de reconnaissance et un petit merci le fait bien aussi.
    Mais trop souvent on manque à nos devoirs envers les objets, alors ils se révoltent. C'est plus souvent par espièglerie qu'ils tendent un pied sur le passage de tes pas, tu trébuches et dans un bel élan de solidarité l'armoire te tend sa porte ouverte pour que tu te rattrapes par le front. Ben oui, si tu avais fermé cette p'tain de porte, tu te serais vautrée sur le tapis afghan et l'armoire se serait sentie inutile et ce pût être préjudiciable pour son équilibre psychique. Faut aussi savoir donner de sa personne pour l'harmonie domestique...
    Il y a en effet des jours où la plaisanterie des objets est de mauvais goût, ou alors le geste a dépassé sa pensée et l'impact fut rude. On remarquera dans l'histoire de ton frère que le meuble fut plus stoïque que lui, puisqu'il s'abstint de manifester bruyamment contre l'agression de l'orteil fraternel.
    Le pire dans l'histoire de ton frère, c'est que les Khamtchatkaiens ont cru à une agression de leurs turbulents voisins de Bordurie, et depuis la région est sur pied de guerre.

    Ti abbraccio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu caresses les meubles avec un chiffon doux, toi ?
      Dis donc, serais-tu l'homme parfait ?
      Merci pour ce très beau texte...Je vois que ta verve est en pleine forme.
      ¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Chez moi ce sont les biscottes et les tasses qui ont une vie propre ! Tu l'as vu n'est ce pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, d'ailleurs j'attends toujours le billet qui présentera leurs aventures...je suis sûre que tu ferais un carton !
      ¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. @Blutchiamo: Tu es doué pour parler aux meubles ! Ils vivent aussi, les meubles, eux qui ont connu tous nos secrets même les plus intimes et les plus troublants.C'est eux les vrais occupants des lieux. D'ailleurs, ne dit-on pas, l'expression : "on fait partie des meubles!"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Célestine: Très beau, ton texte, comme toujours,tu excelles dans l'art de la description des choses, des meubles ou autres montagnes, vallées, cathédrales... et surtout quand tu leur suggères, , qu'ils ont :" des intentions!" magnifique.

      Supprimer
    2. Bizak, est-ce que tu connais la chanson "Chez toi" de Thomas Fersen ? C'est tout à fait ça !

      https://www.youtube.com/watch?v=FCG7PgT_oOg

      Supprimer
    3. Je m'immisce dans votre dialogue pour te dire que j'aime bien Thomas Fersen !
      Et je ne connaissais pas cette chanson, ce qui n'est pas antinomique. En ce moment, j'écoute plutôt Vassiliu.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. @Bizak

      Faire partie des meubles n'est pas vraiment une situation idéale...Surtout pour une femme, qui a tôt fait d'être transformée en potiche sur une commode... ;-)
      Mais j'aime bien, c'est vrai, inventer une vie aux objets inanimés...
      "Objets inanimés, avez-vous donc une âme ?" je le crois. :-)))
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. @SF: Merci pour cette chanson très jolie de Thomas Fersen,:formidable histoire des tribulations des meubles !!
      @Célestine: Bien sûr qu'ils ont une âme,les meubles, sinon quelle utilité de casser un vase, quand on perd la notre.C'est comme si on reprenait la leur ! (je fais de la psychologie sous-marine parfois pour meubler mon âme impétueuse!!!) Bise

      Supprimer
    6. Une potiche avec l'âme d'un vase, c'est pas mal ça ! ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    7. "Potiche peut-être mais certainement pas une cruche" ! Si tu avais vu le film de François Ozon avec Catherine Deneuve, exceptionnelle en potiche-qui-n'en-est-pas-du-tout-une.

      Supprimer
    8. Je l'ai vu, ce très beau film...Comme tous ceux d'Ozon, d'ailleurs.
      Tu as raison, elle n'en est pas une !
      ¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Tes meubles n'ont pas la rondeur des miens, Célestine, c'est évident ! (rire)
    Bon après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mauvais esprit ne se combine pas bien avec la rondeur, il est vrai...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Ah toi aussi tu trouves qu'ils ont un comportement bizarre ! Cela me rassure, je croyais que mon sentiment envers eux tournait à la paranoïa ! Je suis rassurée, je suis normale ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout ce qu'il y a de plus normale, Marie-jo !
      ¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Voila un petit texte qui meuble bien ce blog à ranger des textes consignés....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois dans quel état j'erre ...
      ¸.•*¨*• ☆

      Supprimer