jeudi 14 mai 2015

Enfant

Il ne sert à rien de me gronder, car la voix qui gronde ressemble au tonnerre. Il ne sert de rien de me montrer la grandiloquence des chiffres, ou la beauté d’un angle droit, car mes lignes sont courbes et je ne sais pas compter. N’essayez pas de me rendre raisonnable car cela m’ennuie de marcher sur les lignes entre les carreaux. Ne me dites pas que les balançoires sont inutiles, car on y touche le ciel avec les  pieds. Ne m’empêchez pas d’attraper les coccinelles, vous qui vous croyez fort, avez-vous oublié que nous sommes tous des enfants ?



10/366


3 commentaires:

  1. J'aime beaucoup tes textes Célestine. Ils disent vrai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Martine.
      Tu me combles.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Ne me dites pas que les balançoires sont inutiles, car on y touche le ciel avec les pieds.....

    Rien que cette phrase me met en joie pour la journée

    Bisess Célestine

    RépondreSupprimer